New PDF release: Abrégé de l'histoire de Port-Royal

By Jean Racine

L'abbaye de Port-Royal, près de Chevreuse, est une des plus anciennes abbayes de l'ordre de Cîteaux. Elle fut fondée, en l'année 1204, par un saint évêque de Paris, nommé Eudes De Sully, de l. a. maison des comtes de Champagne, proche mother or father de Philippe-Auguste.

Show description

Read Online or Download Abrégé de l'histoire de Port-Royal PDF

Similar french_1 books

Download PDF by Denis Grozdanovitch: Brefs aperçus sur l'éternel féminin

Femme fatale, vieille sorcière, most sensible version aguicheuse, amazone inaccessible, charmante étudiante, sans oublier los angeles petite Émilie qui piétine sa boîte de pastels pour imiter l'art conceptuel et dont les vérités abruptes et drôles sont un véritable enchantement : pour Denis Grozdanovitch les multiples facettes de l'éternel féminin bousculent judicieusement les vanités masculines.

Rééducation De la Boucle Audio-phonatoire. Chez les adultes - download pdf or read online

Los angeles baisse ou l. a. perte auditive sont liées à diverses étiologies : vieillissement de l'oreille interne, traumatisme sonore, prise de médicaments ototoxiques, maladies. .. Les personnes atteintes de ces problems se retrouvent subitement ou progressivement privées d'informations auditives suffisantes pour communiquer efficacement.

Additional resources for Abrégé de l'histoire de Port-Royal

Example text

Ensuite il imagina qu'il falloit attirer la vénération du peuple par un habit qui eût quelque chose d'auguste et de magnifique ; mais la mère Angélique desira que tout se ressentît de la simplicité religieuse. Il avoit fait divers autres règlements, dont la plupart eurent besoin d'être rectifiés. La mère Angélique, voyant ces incertitudes, eut un secret pressentiment que cet ordre ne seroit pas de longue durée. Mais la bulle étant arrivée, où elle étoit nommée supérieure, et où il étoit ordonné que ce seroit des religieuses tirées de Port-Royal qui en commenceroient l'établissement, elle se mit en devoir d'obéir.

Celle des champs a eu longtemps un médecin et un chirurgien, qui n'avoient presque d'autre occupation que de traiter les pauvres malades des environs, et d'aller dans tous les villages leur porter les remèdes et les autres soulagements nécessaires. Et depuis que ce monastère s'est vu hors d'état d'entretenir ni médecin ni chirurgien, les religieuses ne laissent pas de fournir les mêmes remèdes. Il y a au dedans du couvent une espèce d'infirmerie où les pauvres femmes du voisinage sont saignées et traitées par des soeurs dressées à cet emploi, et qui s'en acquittent avec une adresse et une charité incroyables.

M. D'Andilly, frère aîné de la mère Angélique, ne tarda guère à y suivre ses neveux, et s'y consacra, comme eux, à des exercices de piété qui ont duré autant que sa vie. Comme les religieuses se trouvoient alors au nombre de plus de cent, la même raison qui les avoit obligées vingt-cinq ans auparavant de partager leur communauté, les obligeant encore de se partager, elles obtinrent de M. De Gondy la permission de renvoyer une partie des soeurs dans leur premier monastère, en telle sorte que les deux maisons ne formassent qu'une même abbaye et une même communauté, sous les ordres d'une même abbesse.

Download PDF sample

Abrégé de l'histoire de Port-Royal by Jean Racine


by Joseph
4.1

Rated 4.89 of 5 – based on 5 votes